Le thé Réunionnais

Photo EE

Petite, je n’aimais pas le thé.  Mais, c’était la seule boisson chaude que buvait ma maman. Il y a donc, toujours eu chez nous, un doux parfum de thé.

Quand j’ai quitté la maison pour l’Australie, je suis devenue une grande amatrice de thé … des tasses pleines, une, deux, plusieurs. Ce breuvage était ma madeleine, des parfums qui me ramènent à la maison, avec ma douce maman.

Le thé, je l’aime sans sucre, dans une jolie tasse de préférence. Un gros mug pour l’hiver et une tasse en verre en été.

Chez moi, Je suis plutôt thé vert et miel le matin. En voyage, je varie les plaisirs. Thé à la rose en Australie, thé vert à la menthe au Maroc, thé noir Mauricien à la vanille, ou encore un Thé à l’indienne comme celui de mon amie Népalaise. Des classiques.

Mais le plus remarquable, est celui que j’ai goûté dans la fraicheur des hauts de  La Réunion.

Le thé blanc de Grand-Coude.

Le thé Réunionnais se mérite. Il faut monter, rouler de longues minutes, jusqu’à ne plus voir de maisons. Quitter la chaleur des villes du littoral et arriver dans ce petit coin de paradis, au frais. Le seul thé français, se cache dans un village niché à 1100 mètres d’altitude, à St-Joseph. C’est un lieu magique: Le Labyrinthe En-Champ-Thé

A notre arrivée, c’est une petite forêt de théiers qui nous attend. Le thé est là, devant nous, à notre portée.  Entre ces arbres qui poussent librement, il fait bon se promener, se perdre, se reposer et reprendre sa route. Un petit labyrinthe à visiter en famille, un dépaysement pour moi, Réunionnaise qui n’avait jamais vu Grand-Coude. Un pur moment de douceur, du thé Français, biologique, à l’abris de la pollution urbaine.

Après notre ballade, nous nous sommes posés, pour enfin boire ce fameux thé.

***********

Facebook ou Instagram? à toi de choisir. On est partout! Tu peux nous écrire, si tu veux papoter, partager une histoire, ou un témoignage ❤  par ici pour un long e-mail, allez zouuuuu : Naturellement-Happy@outlook.fr

 

IMG_4868