Prendre l’avion avec bébé

 

Notre bébé a pris l’avion pour la première fois à ses 4 mois, nous nous marions  alors à La Réunion. Et cette fameuse expression est devenue réalité, il a dormi comme un bébé pendant tout le vol. La deuxième fois il avait un peu plus d’un an, nous avons voyagé seuls, lui et moi. J’étais en mode commando, le petit en porte bébé devant et le sac a dos de voyage derrière. Et franchement, ça allait. Dans un *bon porte bébé, le petit ne pèse pas et il est bien installé, confortablement blotti contre maman ou papa. Et tu as les mains libres pour faire autre chose. Que demander de mieux?

Mes techniques pour limiter les pleures

Parler à bébé

Tu connais peut-être ma passion pour le blabla avec mon bébé, alors bon, je lui ai parlé. Je lui ai décrit ce qui se passait, par exemple lorsque l’avion va décoller, je lui explique:  

« L’avion décolle. ça veut dire que l’avion commence à avancer, il roule, il va prendre de la vitesse et les roues de l’avion vont se détacher du sol. Nous allons être dans les airs, c’est bien la seule fois que nous pouvons voler comme les oiseaux. »  

Mon objectif : décrire au maximum l’événement pour qu’il se concentre sur ma voix, et se rassure. Et on va dire que ça m’apaise aussi 🙂 

Objectif : communication puissance 3000

Concentre toi sur ta relation avec ton bébé, sur son regard, sa voix, et ignore les gens autour de toi. Propose à ton bébé de faire une ballade dans l’avion, c’est étroit mais c’est possible. Alors là, niveau blabla, accroche toi hein! Il faudra parler pour occuper son esprit 😀

Tu te rappelles les rédactions à l’école? Il fallait « décrire, décrire » Eh bien là, remise à niveau, tu vas en improviser des rédactions! Parle lui du pilote et de son travail, des hôtesses, des passagers, des repas, des boissons, des hublots, des enfants qui voyagent comme lui, des nuages. Tu peux inventer des histoires, un exemple: « Qu’est ce qu’il y a sous les nuages? »

L’allaitement

Notre pédiatre nous avait conseillé de le faire téter au décollage et à l’atterrissage (ou lui donner une sa sucette). Ça a bien marché pour nous, pour les fois ou il a refusé de téter, je lui parlais. 

Choisir son siège

Nous avons voyagé avec Air France, la première fois avec un berceau prêté par la compagnie (Pour avoir le berceau tu paies 40euros pour choisir les sièges face à une parois dans l’avion, où il suffit d’arriver assez tôt à l’enregistrement pour le demander, et là tu paies pas, mais le risque c’est de ne pas avoir la place)

Les hôtesses de l’air étaient adorables, on m’a apporté une grande bouteille d’eau pour le vol, un sac poubelle pour les couches et autres déchets, et une couverture supplémentaire.

La deuxième fois, bébé, bien que pas très lourd (9 kilos), était trop grand pour le berceau. L’équipage a proposé de me déplacer sur une rangée du coté avec des sièges vides. Nous étions a cotés des enfants qui voyagent seuls. Des soeurs jumelles et deux garçons, adorables eux aussi. Ils ont « discuté » avec bébé et l’ont bien diverti, bref c’était un vol de jour, mon bonhomme est resté éveillé longtemps.

Dans l’avion: on marche et on joue aussi!

Si votre bébé est « grand », il faudra prévoir des livres, un album photo, ou une peluche: de quoi le divertir. Mon bébé est plein d’énergie, il a besoin de marcher, de grimper, de parler fort, il lui arrive de pleurer (un bébé humain fait ces choses ) … et c’est normal. Il faudra garder cela à l’esprit si tu choisis un vol de jour, il faut occuper bébé dans un espace très limité, avec des passagers qui ne sont pas des personnes que tu choisis (eh ouais, à moins d’avoir ton jet privé, et là … tu m’appelles).

Il mange quoi bébé dans l’avion?

Niveau alimentation, mon fils est allaité (partout, n’importe où) et il mange bien aussi. Alors dans l’avion avec AirFrance tu auras des petits pots Hipp pour bébé. Tu peux évidement prévoir ta propre nourriture, prépare toi, pour la douane.

Aux contrôles de sécurité on peut ouvrir tes pots pour bébé et en prélever une partie pour un contrôle, tout comme pour l’eau. Tu as le droit d’en avoir, mais ça sera ouvert est testé. Plus tu as de grande quantité de liquide et pots, plus ton contrôle sera long. Ce qui est bien avec Air France, c’est que tu peux à tout moment demander un biscuit, un gâteau ou de l’eau pour ton enfant. Si tu me connais un peu maintenant, tu sais que la nourriture de mon fils c’est sacré, je la prépare moi même, je connais l’origine des carottes qu’il mange et le nom de la personne qui l’a plante ( la meuf est dingue!) et si je dois prendre un petits pots pour un voyage je vais faire de longues recherches, privilégier des choses stockées dans des pots en verres plutôt que des pots en plastiques.

Et puis, je te parle de la gentillesse de l’équipage que j’ai rencontré lors de ces 2 voyages avec bébé. Ils ont proposé de me réchauffer mon plat, parceque je m’occupais de bébé tout en mangeant. Tout comme ils m’ont offert une autre assiette parceque mon fils avait mangé avec moi, et il mange bien. Un autre bout de pain, car le mien était tombé. Une hôtesse m’a proposé de le garder pour que je puisse aller aux WC, bon avec le porte bébé, je peux aller aux wc en le gardant. Mais ça rassure d’être autant soutenue.

Voyager avec des liquides et sécurité

Pour passer le portique de sécurité, on te demandera de poser ton bébé, si il marche bien tu le poses par terre et tu lui expliques qu’il faut attendre, sinon oh oh! petit moment de solitude pour moi quand j’ai voyagé seule, mais une douanière a pris le petit pendant mon contrôle. Le temps de tout remettre dans les sacs, pochette avec les liquides, les pots et les liniment, mon déo bille aussi. J’avais, heureusement, préparé le coup en mettant chaque catégorie de produits dans des petites poches différentes bien distinct, facile à trouver: à sortir et à re ranger (Avant d’avoir bébé, je ne savais pas qu’un tel niveau de préparation existait #bordélique #organisationzéro )

Tu auras besoin 

– Un grand sac à dos 

– Porte bébé (bien plus pratique que la poussette)

– Essentiel pour changer bébé (couches and co, des vêtements de rechange pour bébé et pour maman (ou papa) 

-Un pyjama confortable

– De quoi ranger son linges sales 

-Une couverture pour sa sieste dans le berceau

-Repas et goûter (petite quantité)

-Un bébé (mdr humour)

 

Et puis en voyage, si tu restes longtemps sans le papa de ta progéniture, pense a lui montrer des photos aussi souvent que possible, fait des appels vidéos. A un peu plus d’un an, mon bébé réclamait son papa toute la journée. 

PS

Tu vas à La Réunion?

Chez nous, la vie est belle mais elle est chère. Point. Pars du principe que ce que tu achètes dans l’hexagone, tu vas le payer deux fois plus à La Réunion. (Et non, ce n’est pas qu’une question d’importation, c’est aussi une longue culture d’abus, wow le sujet est complexe)

Niveau cosmétique, rapporte donc ce dont tu as besoin pour ton bébé, certains produits sont compliqués à trouver sur place, oui quand on utilise pas des grandes marques pleines de cochonnerie. Donc pour les basiques:

-Créme solaire (selon âge de bébé, Alphanova, ou Laboratoire de Biarritz, un truc un peu clean)

– Produits pour le bain de bébé

-Liniment

 Vous partez où en voyage ? :-) Et toi, la première fois que tu as voyagé avec ton bébé raconte moi comment cela s'est passé ....

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s